Mondiaux de lutte à Paris : bras roulé, passivité, portée du pompier… tout comprendre à ce sport millénaire


 Anthony Hernandez

Paris accueille du 21 au 26 août la 46e édition des Mondiaux de lutte. Ce n’est que la deuxième fois que la France organise cette compétition, trente ans après une édition qui avait eu lieu à Clermont-Ferrand. Les meilleurs lutteurs du monde, en provenance de Russie, d’Iran, de Cuba, des Etats-Unis, du Japon, de Géorgie ou encore d’Ouzbékistan, s’affrontent dans deux catégories bien distinctes : en lutte gréco-romaine et en lutte libre. En l’absence de Steeve Guénot, l’équipe de France sera emmenée par l’expérimenté Mélonin Noumonvi (34 ans) et par la jeune espoir Koumba Larroque (18 ans).

Grâce à ce guide, vous comprendrez tout des différences entre la gréco-romaine et la lutte libre et vous apprendrez l’histoire de la reconnaissance tardive des lutteuses. Vous plongerez dans quelques-unes des 200 luttes traditionnelles qui existent encore un peu partout sur la planète : de la lutte tatare, à la lutte à la culotte suisse… Et vous ferez connaissance avec les règles et le vocabulaire d’un sport millénaire, inscrit dans l’ADN des Jeux olympiques.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sport/visuel/2017/08/21/mondiaux-de-lutte-bras-roule-passivite-portee-du-pompier-tout-comprendre-a-ce-sport-millenaire_5174784_3242.html#ZqggzhzyKBLA2e5i.99